Corps à risque

Comment les corps à risque dans le domaine de la santé sexuelle sont-ils socialement construits ? Cette présentation s’attache à répondre à cette question par une comparaison sociologique entre la pilule contraceptive combinée et la prophylaxie pré-exposition (PrEP).

Basée sur une recherche ethnographique menée dans deux centres de santé sexuelle de Suisse romande, cette communication commence par présenter les deux médicaments, leurs histoires et leurs usages actuels en Suisse. Ensuite, cette présentation montre deux résultats centraux : les corps souhaitant bénéficier de ces traitements sont construits comme étant plus ou moins à risque par les professionnel·x·le·s en santé sexuelle ; et cette classification détermine l’accès aux médicaments.

La formation s'adresse aux professionnel-le-x-s du conseil et de la prévention en matière de VIH/IST. Elle est traduite simultanément (allemand/français) et se déroule en ligne sous forme de webinaire.

Jeudi 07 juillet 2022
12.30-13.45h
Webinaire (Zoom)
Avec traduction simultanée (all./fr.)
Inscription

Marlyse Debergh est doctorante en sociologie à l’Institut de recherche sociologiques (IRS) et assistante au Département de sociologie (DEPSO) de l’Université de Genève. Dans le cadre de sa thèse de doctorat, elle s’intéresse à comprendre ce que signifie le concept international de santé sexuelle, au moyen d’une ethnographie menée dans des centres de santé sexuelle de Suisse romande. Elle est également membre du comité de rédaction de la revue « Nouvelles Questions Féministes ».