Consommations de substances sexualisée

24 juin 2021 de 14h à 17h

Quel est le sens de la sexualité sous l’effet de substances ? Cette question et bien d’autres seront abordées par des expert·e·x·s lors de cette séance de formation à l’exemple de la culture sexuelle gay.

Jeudi 24 juin 2021
14h00 - 17h00
Webinaire (Zoom)
Traduction simultanée (DE/FR)
Inscrivez-vous maintenant !

Sujets

  • Sexualité et substances : Que dois-je savoir sur la sexualité pour comprendre la consommation sexualisée de substances psychoactives ? Quel est le sens de la sexualité sous l'effet de substances? Qu'est-ce que les substances ont à voir avec la sexualité gay ? Quels sont les facteurs qui favorisent la consommation sexualisée de substances psychoactives ? Quels sont les besoins des différentes sous-cultures ?
  • La sexualité gay et la culture des substances : Qu'est-ce que la consommation sexualisée de substances, qu'est-ce que le chemsex ? Quelle est l'ampleur du phénomène ?
  • Prévention et conseil: Comment identifier, aborder et conseiller la consommation de substances sexualisées ? Quand l'utilisation est-elle problématique ? Quelle est l’approche thérapeutique ? Que peuvent faire les professionnel·le·x·s ?

Intervenant·e·x·s

Le Dr Martin Viehweger est un militant pour la santé sexuelle et un médecin spécialiste en infectiologie à Berlin et Zürich. Il conçoit, développe et dirige des projets communautaires de santé sexuelle tels que «Let’s talk about sex and drugs». Pendant son temps libre, vous pouvez probablement le trouver sur son vélo, écoutant de la musique électronique, dansant ou lisant SZ et republik.ch.

Birgit Rinderli, assistante sociale et sexologue en formation, est responsable de la prévention au Checkpoint Zürich. Elle travaille également au sein de Saferparty Streetwork dans le domaine du Chemsex et coordonne le développement du Chemsex Drug Checking au Checkpoint Zürich. Pendant son temps libre, elle aime la vie tranquille à la campagne, les livres et les chats.

Florian Vock est responsable du programme de prévention HSH (hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes) de l’Aide suisse contre le sida. Sociologue, il est membre du comité de Pink Cross et dirige le festival queer lila. Il passe actuellement beaucoup de temps sur TikTok et affirme que c’est pour des raisons professionnelles.

Activiste communautaire, Florent Jouinot assure la coordination des programmes de l’Aide suisse contre le sida en Suisse romande et de la plateforme Genres et Sexualité du GREA. S’iel ne fait pas du bénévolat pour un organisme communautaire et/ou de santé sexuelle, il faut lea chercher en montagne à moins qu’iel ne soit dans un sauna avec des ami·e·x·s.

Avant de rejoindre Infodrog, Marc Marthaler a travaillé à l'OFSP dans la section des fondements scientifiques et auparavant à Addiction Suisse en tant qu'assistant de recherche. Il a une grande expérience de la recherche sur les addictions et est responsable de la coordination de la réduction des risques chez Infodrog.