Cas de discrimination

L’Aide Suisse contre le Sida est le centre national de déclaration des discriminations et des atteintes à la personnalité liées au VIH/sida. Elle recueille les cas qui lui sont déclarés et les communique deux fois par année à la Commission fédérale pour les questions liées aux infections sexuellement transmissibles (CFIT).

Elle intervient en cas de discrimination, donne des informations sur la situation juridique et sur les dispositions en matière de protection des données et aide les personnes séropositives à faire valoir leurs droits.

Cas de discrimination en Suisse, 2020

Au total, 93 cas de discrimination et des violations de la protection des données ont été déclarés.

Tableau des cas de discrimination 2020

Données recueillies au 31 octobre 2020
Ce sont en tout 93 cas qui ont été déclarés cette année. Les annonces ont été les plus nombreuses dans le domaine de la santé publique ; celui des assurances a enregistré, lui aussi, un grand nombre de cas. Vingt et une personnes ont été victimes de violations de la protection des données.



De telles discriminations trahissent souvent des peurs irrationnelles face à la transmission du VIH de même que des préjugés à l’encontre des personnes séropositives. Les voies de droit en Suisse ne suffisent pas pour lutter efficacement contre les discriminations.

L’introduction d’une loi anti-discrimination sur le modèle des pays de l’UE permettrait d’y remédier, mais elle n’est pas pour demain. Les campagnes de sensibilisation de l’Aide Suisse contre le Sida, sa consultation juridique au service des personnes séropositives et la collaboration avec la Commission fédérale pour les questions liées aux infections sexuellement transmissibles (CFIT) n’en sont donc que plus importantes.

Cas de discrimination déclarées en 2020