Journée mondiale de lutte contre le sida : Stop à la discrimination !

Le 1er décembre est décrété Journée mondiale de lutte contre le sida chaque année depuis 1988. 
Ce jour-là, un appel est lancé à la solidarité envers les personnes vivant avec le VIH. En effet, celles-ci sont encore fréquemment confrontées à la discrimination dans leur vie quotidienne, même en Suisse. C’est ce qu’entend souligner la campagne de l’Aide Suisse contre le Sida « Stop à la discrimination » lancée à l’occasion du 1er décembre.

L’ignorance favorise la discrimination

« Une centaine de déclarations de cas de discrimination parviennent chaque année à l’Aide Suisse contre le Sida. Mais ce n’est là que la partie visible de l’iceberg, et nous partons du principe que les cas sont au moins dix fois plus nombreux pour la Suisse entière. En d’autres termes, trois personnes sont discriminées chaque jour en Suisse en raison d’une maladie que l’on peut très bien traiter », déclare Andreas Lehner, directeur de l’Aide Suisse contre le Sida. Le manque de connaissances quant aux modes de transmission précis du VIH est à l’origine de grandes incertitudes dans les rapports quotidiens. Une récente étude réalisée en Allemagne[1] révèle que la majorité de la population ne sait pas qu’une personne séropositive sous traitement ne transmet pas le VIH, y compris lors de rapports sexuels. Il en résulte que des personnes séropositives font régulièrement l’expérience de la discrimination au quotidien. « Les connaissances relatives au VIH au sein de la population suisse ne reflètent pas l’état des connaissances médicales actuelles », observe Andreas Lehner.

Le VIH reste d’actualité

La Journée mondiale de lutte contre le sida contribue aussi à rappeler que le VIH n’est de loin pas encore vaincu, et il convient de le souligner en cette année 2020 fortement marquée par la pandémie de Covid-19. Il faut par conséquent sensibiliser et informer la population générale de façon systématique, tout en traitant et en soutenant les personnes vivant avec le VIH.

Plus informations:

Cliquez ici pour le site de la campagne : savoir.aids.ch.

[1]Studie: "Repräsentative Bevölkerungsbefragung zur Nicht-Übertragbarkeit von HIV unter Therapie" (PDF)