Je me dépiste en mai !

La syphilis, la gonorrhée et les chlamydias sont des infections sexuellement transmissibles (IST) très répandues. Il est fréquent qu’une infection ne soit détectée que tardivement et qu’elle se propage dans l’intervalle. Pourtant, la syphilis, la gonorrhée et les chlamydias se traitent bien si elles sont détectées à temps.

Les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) sont surreprésentés parmi les personnes recevant un tel diagnostic. Même l’usage systématique du préservatif n’offre qu’une protection limitée étant donné que l’infection peut aussi se transmettre lors des préliminaires ou des rapports oraux. Une syphilis qui n’est pas traitée peut augmenter le risque d’infection par le VIH.

Informations détaillées sur la campagne et adresses des centres de dépistage participants : drgay.ch