VIH/sida - Journée mondiale 2020: Appel contre les discriminations

Zurich, le 4 juin 2021. Il y aura 40 ans demain, le public a pris connaissance de l'existence d'une maladie qui a ensuite pris le nom de sida. Entre cet anniversaire et la Journée mondiale contre le sida du 1er décembre, à travers une campagne nationale, l’Aide Suisse contre le Sida attire l’attention du public sur les avancées médicales en matière de traitement et de prévention du VIH ainsi que sur le changement dans le discours social sur la sexualité.

Le 5 juin 1981, le département américain de la santé (CDC) a signalé pour la première fois les symptômes d’une maladie qui allait devenir une pandémie mondiale sous le nom de sida et coûter la vie à plus de 32 millions de personnes à travers le monde. Cependant, le 5 juin 1981 marque également le début d’un succès médical unique et la levée du tabou sur des pratiques sexuelles et des modes de vie qui avaient été strictement condamnées jusqu’alors.

Une énigme pour la science médicale

A l’apparition du syndrome, la science médicale a été confrontée à une énigme : comment des hommes jeunes et en bonne santé peuvent-ils avoir un système immunitaire aussi affaibli ? Françoise Barré-Sinoussi et Luc Montagnier ont apporté la réponse en 1983 : un virus jusqu'alors inconnu était à l'origine du déficit immunitaire. Le pathogène a été appelé VIH, virus de l'immunodéficience humaine. Mais il faudra attendre encore 15 ans avant de trouver une combinaison de médicaments efficace pour combattre le virus.

Le silence tue, Silence=Death.

Il s’agit de l’un des premiers slogans contre le virus. Pour briser l'indifférence de la majorité silencieuse à l'égard des minorités touchées en premier par le virus, les artistes ont misé sur des images fortes et des actions spectaculaires. Leur engagement a donné du courage et mis sous pression la médecine, la politique et la société. Sans cela, la lutte contre le VIH n'aurait pas pris de l'ampleur aussi rapidement. Dans le monde entier, la lutte contre le VIH rassemble des personnes très diverses. La solidarité a permis de ne pas oublier les personnes ayant développé un sida ou décédées, de sensibiliser au virus et d’accroitre l’empathie envers les personnes touchées.

Une campagne en trois phases

L'Aide Suisse contre le Sida aimerait revenir sur cette date historique dans le cadre d’une campagne. Dans une première phase qui commence le 5 juin, nous rappellerons les moments importants de ces 40 années. Dans une deuxième phase prévue pour cet automne, nous organiserons un séminaire consacré aux conséquences sociales de la crise du sida et, dans une troisième phase en lien avec la Journée mondiale de lutte contre le sida, nous aimerions évoquer un avenir sans discriminations en mettant l’accent sur le monde du travail.

Si vous souhaitez inclure le VIH et le 40ème anniversaire dans votre agenda, l'Aide Suisse contre le Sida vous apportera volontiers son soutien en vous fournissant des connaissances spécifiques et des informations de fond.

Contact:

Andreas Lehner, Directeur Aide Suisse contre le Sida: 044 447 11 77, Activez JavaScript pour afficher ce contenu protégé.

Florent Jouinot, Coordination romande : 079 855 45 69, Activez JavaScript pour afficher ce contenu protégé.

Site de la campagne: hope.aids.ch